Le professeur de droit public Romain Rambaud estime, dans une tribune au « Monde », que le report du second tour des élections municipales est justifié juridiquement par des circonstances sanitaires exceptionnelles et pour une durée limitée à trois mois.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici