Le groupe français, qui prévoit d’investir jusqu’à 2 milliards de dollars par an pour se développer dans les activités de production d’énergie à faible intensité en carbone.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici