Médecin anesthésiste et réanimateur, Philippe Bizouarn revient, dans une tribune au « Monde », sur les choix qu’auront éventuellement à faire les médecins pour décider quels patients pourront être traités en priorité. Les règles employées devront être expliquées en toute transparence.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici