La chercheuse en littérature a étudié les rapports entre lettres et épidémie. Ses réflexions sont nourries par « La Peste », de Camus, mais également par des livres de José Saramago, J. M. G. Le Clézio, Juan Goytisolo ou André Brink.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici