Parisiens en exode, écoles et magasins fermés, bureaux vides, usines à l’arrêt… En sept jours, la consommation électrique de la région a plongé de 28 %, et les volumes d’ordures ménagères de 30 %.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici