Le cas du prisonnier français et de sa compagne, la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah, détenus à Téhéran depuis juin 2016, est un élément irritant majeur entre la France et la République islamique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici