A Bogota, capitale confinée en raison de la pandémie de Covid-19, les violences se sont soldées par la mort de vingt-trois détenus. Les prisonniers réclament d’être mieux protégés contre le virus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici