Certains fleuristes proposent désormais des bouquets composés de fleurs de « seconde main ». Une démarche tout aussi profitable à la planète qu’aux clients et qu’aux entreprises.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici