Suspectés d’être les hôtes-intermédiaires qui auraient permis la transmission du virus à l’homme, ces petits mammifères pourraient bénéficier de la pandémie.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici