L’Élysée se repose déjà sur un Conseil scientifique (CS), créé début mars, qui l’aide dans sa prise de décision.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici