Face à la chute des prix du baril, les firmes sabrent dans leurs investissements, au risque d’hypothéquer leur avenir.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici