La période de confinement en famille fait courir le risque d’une « surcharge scolaire » pour les enfants dont les parents « tente de remplacer maladroitement leurs enseignants », alerte Benoît Urgelli, chercheur en science de l’éducation et administrateur de la FCPE du Rhône.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici