Le manque actuel de masques révèle une véritable faillite, déplore, dans une tribune au « Monde », Aurélien Rouquet, professeur de logistique à la Neoma Business School. Selon lui, l’Etat a choisi de se défaire de stocks stratégiques sans penser au réapprovisionnement en situation de crise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici