Le manque actuel de masques révèle une véritable faillite, déplore, dans une tribune au « Monde », Aurélien Rouquet, professeur de logistique à la Neoma Business School. Selon lui, l’Etat a choisi de se défaire de stocks stratégiques sans penser au réapprovisionnement en situation de crise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici