La qualité de l’air s’est améliorée d’environ 30 % après le 17 mars. La chute, spectaculaire pour les polluants liés au trafic routier, ne concerne pas les particules fines.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici