Face à la maladie omniprésente, à la distance prise avec les autres, la romancière Maryline Desbiolles ressent une anxiété et une vive solitude.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici