REPORTAGE – Dans cette ville du Haut-Rhin, l’un des premiers foyers épidémiques de France, la bataille contre le virus fait rage. Médecins, militaires et pompiers sont mobilisés jour et nuit pour gérer le flot ininterrompu de nouveaux patients tout en poursuivant les soins des cas affectés par la forme la plus aiguë de la maladie. Emmanuel Macron est attendu mercredi après-midi à l’hôpital de campagne.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici