Le Prix Nobel d’économie 2014 considère, dans une tribune au « Monde », que la « guerre » contre le virus peut être l’occasion de nous amener à changer de comportements et de politiques face à d’autres fléaux, comme le réchauffement climatique ou les inégalités

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici