Tedros Adhanom, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, et Mark Lowcock, le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l’ONU, insistent, dans une tribune au « Monde », sur la nécessité pour les Etats de se montrer solidaires et de soutenir le plan des Nations unies pour « les pays les plus vulnérables ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici