Dans un entretien au « Monde », deux professionnels de la santé psychique estiment que faire des soignants des « surhommes » peut finir par être préjudiciable à leur état mental.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici