Fermés au public qui ne peut plus adopter, les sites de la SPA et des autres associations continuent à se remplir de chiens errants ou abandonnés. Le gouvernement les a autorisés à accueillir provisoirement plus d’animaux que prévu par les normes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici