Une publication d’un site mauritanien, très partagée sur Facebook, s’est emmêlé les pinceaux entre deux informations distinctes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici