Une publication d’un site mauritanien, très partagée sur Facebook, s’est emmêlé les pinceaux entre deux informations distinctes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici