Les travailleurs précaires sont les plus touchés, en particulier les 38 millions de Brésiliens travaillant dans le secteur informel.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici