La fonte de la banquise en Arctique, notamment due au réchauffement climatique, réduit la période de chasse de l’ours polaire. Et les scientifiques ont déjà constaté l’impact négatif de cette réduction de la surface de glace sur cette espèce iconique… Extrait du magazine “13h15 le dimanche” du 29 mars 2020.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici