Le confinement se poursuivra au moins jusqu'au 15 avril, alors que les hôpitaux franciliens s'apprêtent à affronter un afflux de malades graves.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici