Le régulateur du médicament américain a donné son accord à la distribution et à la prescription de ces traitements sous certaines conditions. Donald Trump a admis dimanche que « le pic du taux de mortalité devrait probablement avoir lieu dans deux semaines » aux Etats-Unis.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici