Pour le philosophe, la crise sanitaire provoquée par le coronavirus sera temporaire mais la crise climatique en cours sera bien plus grave car irréversible.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici