Depuis la signature des accords de Paris en 2015, Barclays a financé à hauteur de plus de 85 milliards de dollars les énergies fossiles, notamment dans le charbon, considéré comme l’une des ressources les plus polluantes de la planète.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici