Le chef de l’Etat Yoweri Museveni a déclaré lundi que les transports publics ainsi que l’utilisation des véhicules privés sont dorénavant interdits pour deux semaines.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici