Les mesures de libération anticipées et la baisse des mises sous écrou liée au ralentissement de l’activité judiciaire ont fait baisser le nombre de prisonniers de près de 4 000 en deux semaines.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici