La fermeture d’une partie des centres de tri fait craindre une baisse de l’offre de déchets à recycler. Et la demande de matière recyclée baisse en raison de l’arrêt de nombreuses industries. Malgré cette mise au ralenti, le secteur veut croire en sa survie dans l’après-crise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici