Le surpoids semble associé à une fragilité globale vis-à-vis des infections respiratoires. Des facteurs mécaniques et hormonaux pourraient être en jeu.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici