Après que la Banque centrale européenne a dû taper du poing sur la table, la Société générale et Natixis renoncent à verser des dividendes. BNP Paribas et Crédit agricole temporisent.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici