La philosophe belge, professeure à l’Université de Liège, s'interroge : si le confinement nous permet de mieux entendre les oiseaux, pourquoi ne pas entrer en conversation avec eux ?

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici