Compétitions suspendues, stades vides, joueurs confinés… L’argent ne rentre plus et certains clubs redoutent l’asphyxie. Mais la profession organise l’urgence et envisage déjà l’avenir.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici