Après une année 2019 catastrophique en raison de la canicule, la pandémie due au coronavirus, qui a entraîné la fermeture des foires, des marchés de plein air et des salons, inquiète les producteurs français, explique Laurence Girard, journaliste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici