L’agence régionale de santé et le CHU de Pointe-à-Pitre n’auront finalement pas à acheter massivement des tests et des doses d’hydroxychloroquine et d’azithromycine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici