Pour Marie-Laure Denis, la présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, « ne doivent être collectées que les données nécessaires à des finalités explicites » et « il faut aussi respecter le principe du consentement ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici