Les Etats-Unis se préparent au pire alors que l’Italie voit pour la première fois le nombre d’hospitalisations baisser. L’Afrique reste en alerte.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici