Dans les journaux ou en ligne, les vivants rendent hommage aux morts du coronavirus, formant un « océan funèbre », une litanie de noms et de dates. Ils et elles s’appellaient Jacqueline, 85 ans, Berthe, 93 ans. Et Gérard et Armand et Joseph et Lydie et Suzanne et Robert et Simone et Michel et Monique et Fabrice et Elie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici