En Italie, où près de 16 000 personnes sont mortes, l’épidémie montre des signes de ralentissement. Au Royaume-Uni, Boris Johnson a été hospitalisé.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici