La défiance d’une partie de l’opinion et la prolifération d’infox mettent en difficulté le gouvernement dans sa gestion de la crise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici