Confinée chez elle dans le Finistère, Marie Tabarly met ses projets en suspens. La navigatrice parcourt les mers et le monde pour sensibiliser à la crise climatique : en attendant la reprise, elle prépare la suite et espère que ce moment serve d'avertissement.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici