Infirmière en réanimation, Alexandra Bailet revient sur son quotidien pour Figaro Live. Elle déplore le manque de matériel et redoute une seconde vague qui serait «catastrophique pour les soignants».

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici