Thomas Modly avait été vivement critiqué pour sa gestion de la crise provoquée par la contamination au coronavirus du porte-avions nucléaire « Theodore Roosevelt ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici