Selon des évaluations d’épidémiologistes, seule 3 % de la population française serait aujourd’hui immunisée. Un chiffre très insuffisant pour stopper définitivement la propagation du virus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici