Selon des évaluations d’épidémiologistes, seule 3 % de la population française serait aujourd’hui immunisée. Un chiffre très insuffisant pour stopper définitivement la propagation du virus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici