Un tel format au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement, qui serait sans précédent, bute sur les récriminations réciproques, en ces temps d’épidémie due au coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici