La mesure de restriction des déplacements qui différencie des jours de sortie pour femmes et hommes en pleine épidémie due au coronavirus génère l’inquiétude de la communauté LGBT, qui dénonce des actes transphobes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici