Il semblerait que les végétaux soient loins d'être aussi insensibles à leur environnement qu'on le dit. De plus en plus d'études montrent qu'à leur manière, ils perçoivent des actions qui s'exercent sur eux, comme l'agression d'un herbivore, le souffle du vent ou encore le son de l'eau qui coule.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici