La confirmation par le haut fonctionnaire de l’Agence régionale de santé du maintien d’un plan de réduction des postes et des lits au sein des hôpitaux de Nancy avait suscité un tollé en pleine épidémie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici