L’enjeu est, pour les populations locales, de trouver plus d’intérêt à protéger la forêt qu’à la détruire. Car partout, une seule priorité : manger, se chauffer, que ce soit en coupant du bois ou en cherchant de l’or, ou bien en plantant des arbres.

Cet article Pérou : d’anciens mafieux de l’or reconvertis en forestiers est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici